mardi 30 mars 2021

Flamingo Filter : XR Thinking, une nouvelle façon de designer vos projets de réalité augmentée

Dans notre article, Bravo à nos startups qui ont fait rayonner la Côte d'Azur sur le #SouthBySouthwest Phygital Forum, nous vous avons rapidement présenté les trois entreprises azuréennes qui ont fait la fierté de notre territoire lors de ce grand rendez-vous international des industries culturelles et créatives.

Cette semaine, nous vous proposons de découvrir Flamingo Filter, vainqueur du challenge #TechForEntertainment. Avec sa solution XR Thinking, le studio propose une nouvelle façon de designer vos projets de réalité augmentée. Vincent Trastour, CEO et fondateur, s'est prêté à l'interview.


"Chez Flamingo Filter, nous sommes de fervents défenseurs de la réalité augmentée et souhaitons contribuer à sa démocratisation"

À l'été 2019, Vincent Trastour et Jordan Poirier lancent leur studio de design pour créer des expériences de réalité augmentée (AR) sur le web et les réseaux sociaux. Très actif sur la toile, le duo se fait vite remarquer et collabore avec de grandes marques comme Ikea, Lacoste et Nestlé. 

En 2020, il fait le buzz avec Shaka Ponk. Le groupe de musique choisit Flamingo Filter pour réaliser son clip Funky Junky Monkey et soutenir sa sortie avec un filtre grand public. La même année, c'est Facebook qui vient taper à leur porte pour leur proposer un partenariat. "C'est juste incroyable pour un jeune studio comme le nôtre. Seules deux agences de réalité augmentée sont référencées en France sur le réseau social", nous confie Vincent. Une collaboration qui leur offre un tremplin d'accélération en France et à l'international.

Pourtant, Flamingo Filter n'est que la face visible d'un plus grand projet. "Je souhaite contribuer à mon échelle à la diffusion et à la démocratisation de cette technologie". Son constat est double : le marché est en forte croissance pourtant il manque cruellement de talents. Avec Jordan, ils décident donc de proposer des formations certifiantes, notamment avec Pôle Emploi.

Par ailleurs, designer des expériences d'AR nécessite une phase de développement. Et cela les freine dans leur croissance. "Comment voulez-vous convaincre un client d'utiliser une technologie immersive sur la base d'un story board statique ? Le client a besoin de se projeter avant d'acheter". Pour y répondre, l'équipe Flamingo Filter se lance dans le développement d'une solution "comparable à Invision", la plate-forme de création de prototypes web.

"Objectif : être le 1er fournisseur de softs sur les solutions de prototypage d'AR"

"XR Thinking, c'est une plateforme de montage vidéo en ligne composé d’outils spécifiquement dédiés à l’AR", explique Vincent. Un peu comme Invision, cela permet de concrétiser l'idée générale du projet auprès des clients et des équipes avant même de la développer.

Actuellement en phase de développement, XR Thinking a déjà conquis les acteurs du marché. "Plusieurs créateurs, concepteurs et managers croient au potentiel de notre solution." Dans un premier temps, Vincent et Jordan envisagent de proposer XR Thinking à la communauté des créateurs d’expériences d'AR sur les réseaux sociaux et le web. "On espère sortir un MVP avant l'été 2021. Le test par la communauté sera crucial pour la suite."

La suite ? Les fondateurs voient les choses en grand. "Notre statut de studio ne nous permet pas d'accélérer la commercialisation. Nous envisageons donc une première levée de fonds d'ici fin 2021 et une internationalisation en 2022."

"La Côte d'Azur Monaco nous apporte un grand soutien"

"Quand vous avez un projet, le plus important, c'est d'en parler le plus possible pour voir s'il correspond aux attentes des utilisateurs." En septembre 2020, Vincent accepte d'emblée lorsqu'on lui propose de monter sur le "ring" du Cannes Entrepreneurship Summit (CES) de Cannes. Avec Flamingo Filter, il séduit le jury et remporte le "Get In Ring France", organisé par BA06 Event. Le marché français validé, cap sur l'international ! Vincent est donc séduit lorsqu'on lui propose de participer au SXSW Phygital Forum : "une excellente opportunité de challenger la solution, cette fois-ci devant un parterre international de professionnels de l'entertainment." Rompu à l'exercice du pitch en 90 secondes et soutenu par BA06, Flamingo Filter remporte le 15 mars dernier le challenge anglophone #TechForEntertainement. Vincent en retient "un super événement ! J'ai été impressionné par la qualité des pitchs de tous les candidats, le panel de jurés et les personnalités présentes. On a pitché juste après l'interview très attendue de Louis Leterrier (le réalisateur de Transporteur, l'Incroyable Hulk, du Choc des Titans et de la série à succès Lupin) ; niveau visibilité, on pouvait difficilement faire mieux !"

Propos recueillis par Baptiste Chefdeville

vendredi 26 mars 2021

Le Village Francophone Côte d’Azur Monaco se mobilise pour la Foire de Hanovre du 14 au 16 avril

Conjointement à l'édition 2021 de la Hannover Messe, le Village Francophone / My Global Village déploiera son dispositif phygital éprouvé lors du #CES2021 et du #SXSW2021


Au cœur de cette édition 2021 : l'accélération de la transformation industrielle  

En quelques mots, l'Hannover Messe est le principal salon professionnel des technologies industrielles. Véritable observatoire des tendances, et haut lieu de networking, l'événement rassemble chaque année les leaders de l'Industrie, de l'Energie et de la logistique. 

Pour cette édition digitale placée sous le signe de la transformation industrielle, les cas d'usages autour des technologies clés (IA, 5G, IoT, XR, Edge Computing, Blockchain) seront au centre des discussions. On s'attend aussi à des nouveautés en matière de robotique (cobots), de solutions logicielles (BIM, PLM, ERP, MES) ou applicatives (digital twins, blockchain, maintenance prédictive,...). Les nouvelles énergies ne seront pas oubliées, notamment la question des batteries et des piles à combustible. 

Avec son dispositif phygital, le Village Francophone propose aux industriels d'exploiter le potentiel d'innovation de la francophonie. 

Du 14 au 16 avril, le Village Francophone déploiera son dispositif phygital reliant 12 territoires sur 3 continents (Europe, Amérique du Nord et Afrique). Plus de 3 500 décideurs et investisseurs internationaux sont attendus chaque jour en ligne pour décrypter et révéler les toutes dernières tendances et solutions disruptives en matière de smart industry.

Il sera notamment question de l'avenir de l'industrie dans un monde post-covid : faut-il relocaliser les outils de production, comment réduire le coût énergétique des industries, etc. ? Enfin, comme toujours sur les événements du Village Francophone, quelque quarante startups et entreprises innovantes qualifiées pitcheront leur produit et/ou service.

Nouveauté 2021 : le Village Francophone organisera le 16 avril une journée spéciale « Greater Region » rassemblant les décideurs et les industriels charismatiques du Luxembourg, de la région Grand-Est (France), de la Sarre et de la Wallonie.

L'opportunité pour la Côte d'Azur Monaco de faire connaître son écosystème industriel

Traditionnellement reconnue pour son activité touristique, la Côte d'Azur n'a pourtant rien à envier aux autres territoires en matière d'industrie. Si la filière aromatique est la plus connue à l'international, le territoire excelle aussi dans l'aéronautique, l'aérospatial, l'électronique et les technologies clés "IA, 5G et IoT".

Pour valoriser ces compétences, lVillage Francophone Côte d'Azur Monaco mobilise ses experts : sa verticale Industrie portée par ATI-CA et ses collectifs Smart City et Intelligence Artificielle. La reste de la délégation Côte d'Azur Monaco est en cours de finalisation (industriels, startups et solutions innovantes). Cela promet du lourd !

Un double enjeu pour la Côte d'Azur Monaco

Lors des précédents événements (CES Las Vegas et SXSW), nos startups/entreprises azuréennes et monégasques ont brillé, trustant les premières places face à un panel international de concurrents. À l'occasion de l'Hannover Messe, le Village Francophone Côte d'Azur Monaco entend bien défendre son titre de territoire le plus primé avec des startups qui pitcheront leurs solutions innovantes à partir de nos studios connectés : Le Village By CA à Sophia Antipolis, MonacoTech à Monaco et le Startway à Nice. 

En octobre prochain, Nice accueillera à nouveau le salon "Industria Méditerranée" (la dernière édition date de 2019 pour cause de COVID). Ce salon, représentatif des savoir-faire industriels régionaux, est organisé par la CCI Nice Côte d’Azur, l’ATI-CA et l’UIMM Côte d’Azur. Le Hannover Messe Phygital Forum sera l'occasion de promouvoir cet événement. Objectifs : y attirer les décideurs internationaux de l'écosystème industriel et créer de nouvelles collaborations avec d'autres territoires du Village francophone (Toulouse, Strasbourg et Mulhouse).

(Flyer de l'édition 2019 du Salon Industria)

mercredi 24 mars 2021

Le SXSW 2021 réussi du Village Francophone Côte d'Azur Monaco

Les 15 & 16 mars, notre collectif a participé à son deuxième événement : le SouthBySouthWest (ou #SXSW) Phygital Forum. Pendant 2 jours, près de 2 500 acteurs et décideurs francophones de l'écosystème des Industries culturelles et créatives (ICC) se sont connectés à l'initiative du Village Francophone. Quel apport de valeur pour notre territoire ? C'est l'objectif de ce rapide bilan.


Crise sanitaire oblige, le SXSW s'est digitalisé en 2021

La grand-messe des entreprises culturelles et créatives se déroule chaque année en mars à Austin (Texas). Pôle d'excellence en matière d'ICC, le territoire Côte d'Azur Monaco y est donc largement représenté chaque année.  En 2021, les organisateurs du SXSW, comme ceux du CES Las Vegas avant eux, ont donc pris le parti de digitaliser l'événement. Une solution de secours qui a toutefois ses limites. Difficile pour un territoire comme le nôtre d'émerger sur un salon 100% virtuel de cette ampleur. 

Le Village Francophone prouve une nouvelle fois toute la puissance de l'intelligence collective

Dans ce contexte, la proposition de valeur du Village Francophone a une nouvelle fois fait mouche ! 

  • Grâce à un dispositif phygital d'ampleur, 15 pays sur 3 continents ont pu participer à l'événement, en ligne ou par le biais de 15 studios connectés dans le monde. Petite dédicace au passage à nos amis nantais et namuriens (Wallonie -Belgique) dont les studios pourraient presque faire pâlir certains plateaux TV. 
  • Grâce à l'intelligence collective des personnalités se sont mobilisées autour de la francophonie. On a notamment pu rencontrer Antoine De Cazotte (le producteur français oscarisé de "the Artist"), Marie du Chastel (Bruxelloise élue Femme francophone de l'année 2020), Pierre Spengler (le producteur de Superman et du film d'animation Santa Claus), Louis Leterrier (le réalisateur de la série Lupin) et Brisa Roché (la plus française des chanteuses anglophones).

Un #SXSW2021 très positif pour le #VillageFrancophone Côte d'Azur Monaco

Le #SouthbySouthwest 2021 a été aussi un grand succès pour le Village Francophone Côte d'Azur

  • une matinale dédiée à la filière des Industries Créatives et Culturelles (ICC) de Côte d'Azur Monaco et au delà en inauguration du #SouthbySouthwest Phygital Forum animée et propulsée à partir de Nice ;
  • de belles contributions azuréennes et monégasques au #SouthbySouthwest Phygital Forum à partir de nos quatre studios connectés : nos studios niçois Team Côte d'Azur et Startway gare Thiers, notre studio monégasque MonacoTech et notre studio Sophipolitain Village by CA ;
  • nos startups ont à nouveau brillé aux concours de solutions innovantes.


Des contributions de qualité sur l'ensemble de la Line-up

Comme annoncé dans notre article "Le Village Francophone Côte d'Azur Monaco s'invite sur le SouthBySouthWest", notre collectif avait pour ambition de faire rayonner, sur l'ensemble de la line-up, l'excellence de notre territoire et de révéler les futurs champions technologiques. Chose promise, chose faite !

En complément de la matinale ICC à qui nous avons consacré un article dédiénotre territoire s'est fait remarquer lors de l'ouverture officielle du forum avec une interview exclusive d'Emmanuel Durand, le CEO de Snapchat France, et d'Henri Gouraud, l'inventeur de l'ombrage de Gouraud - à l'origine de la 3D ou de la réalité virtuelle. 

Replay de l'interview d'Emmanuel Durand

Plus tard dans l'après-midi, c'était au tour de 
Sébastien Aubert (PDG de Adastra Films) et de Jean-Edouard André (coordinateur de la verticale ICC et créateur du festival Plug) d'intervenir sur un panel de 30 minutes sur la thématique "Cinéma et Entertainement de demain". 

Un temps "trop court" pour creuser la thématique. C'est pourquoi Nantes, Marseille et la Côte d'Azur vous proposent le 9 avril, de 13h à 14h, de prolonger en ligne les échanges.  D'ici là retrouvez le replay :



Enfin, le lendemain, en ouverture de la journée francophone, nouvelle interview exclusive pour la Côte d'Azur avec cette fois-ci Louis Leterrier (le réalisateur du Choc des Titans et de la série à succès Lupin).

Replay de l'interview de Louis Leterrier


Nos startups ont une nouvelle fois brillé

Sur les cinq startups azuréennes sélectionnées pour concourir au concours international de pitch du SXSW Phygital Forum, trois se sont positionnées sur le podium des pitchs en anglais. Félicitations à Flamingo FilterBodyguard et Plug ainsi qu'à Creative Motion et Vizua nominées parmi plus de 100 startups  👏


Un bilan plus que positif !

Après une première participation remarquée lors du CES de Las Vegas, le SXSW confirme la capacité de notre jeune collectif à se mobiliser quelque soit la thématique pour faire rayonner notre territoire et nos startups. Avec 4 studios connectés (soit 3 de plus que lors du CES Las Vegas), une présence sur chaque temps fort, de beaux relais presse et un podium 100% azuréen : le pari est réussi !

D'ailleurs, les retours à chaud de nos membres sont très positifs : Le Village By CA, B06 Event, la Métropole de Nice, l'Incubateur Allianz et Monacotech se félicitent de la visibilité donnée nos acteurs des Industries Créatives et Culturelles, à notre territoire et à nos startups.  

Prochain rendez-vous à la la foire de Hanovre, du 14 au 16 avril. Et d'ici là, vous pourrez retrouver sur notre blog le portrait de Flamingo Filter et de Plug, lauréate avec Bodyguard du concours de pitchs anglophone. 

La matinale ICC Côte d'Azur Monaco : grand temps fort du SXSW Phygital Forum

Retour sur "La Matinale Industries Culturelles et Créatives Côte d'Azur Monaco" en ouverture du South By SouthWest Phygital ForumGrâce au réseau de notre duo de choc (Arnaud Bordas et Jean-Edouard André, coordinateurs de la verticale ICC du Village Francophone Côte d'Azur Monaco), 13 personnalités inspirantes françaises sont venues débattre, le 15 mars dernier, de l'impact des technologies sur le cinéma, le gaming et la culture.


















Il a d'abord été question de Youtube, véritable "laboratoire des nouvelles formes d'écritures" et source d'inspiration pour les nouveaux réalisateurs. En 2021, plus de 6 milliards d’heures de vidéos sont visionnées chaque mois sur la plateforme. Derrière ce chiffre se cache une industrie inconnue du grand public. Les youtubeurs sont depuis presque 10 ans choyés et accompagnés par ce qu’on appelle les MCNs (Multi-Channel Networks), comme Studio71 France (TF1). Elles jouent le rôle "d'agent" et soutiennent techniquement les productions dont les coûts ont explosé, au point de s’aligner sur ceux de la fiction classique.


Avec l'exemple de la série "True Story" reprise par Amazon, mais d’abord incarnée sur YouTube, c’est la question de la place des plateformes de diffusion (Amazon, Netflix, Disney) dans l’écosystème MCNs qui est posée. Aujourd’hui, des alliances se préparent, 2021 concrétise un véritable Momentum numérique. Dans ce contexte, il devient nécessaire que l'offre de contenus soit bien plus clarifiée par les plateformes SVOD. " Les utilisateurs sont encore un peu perdus : quelles plateformes pour quels contenus", rappelle Nicolas Capuron, Managing Director de Studio 71. 


Avec les technologies comme la VR - appliquées aux jeux vidéo, au cinéma et à la culture - il est aujourd'hui possible de raconter des histoires originales, plus immersives et enrichies. "L'expérience change, on se rapproche presque de l'art contemporain dans le rapport aux œuvres. " précise Jan Kounen, réalisateur cinéma et auteur de projets en VR. Ainsi, des projets transmédias apparaissent, comme Bandesnatch (Black Mirror), qui permet au spectateur de choisir les actions des personnages comme dans un jeu vidéo. Cet exemple illustre la porosité croissante entre les univers du cinéma, de la série et des jeux vidéos, portée par la révolution numérique. 

Enfin, au-delà de leur apport pour la narration et l'expérience "spectateur", les technologies permettent de briser les barrières sociales et les frontières physiques. Le "musée virtuel", au programme de la troisième table ronde, questionne la crise sanitaire dans son rôle d’accélérateur digital. Ces technologies, en dépit des questions juridiques encore en suspens, sont également sources de revenus augmentés pour le monde de l’art. « Les NFT, les cryptomonnaies sont un formidable levier de monétisation pour les artistes. », résume Sylvain Lizon, le Directeur de la Villa Arson à Nice. 

Re(découvrez) ci-dessous le replay de la matinale et détail des trois tables rondes. 

Replay de la matinale


Déroulé de matinée


TR 1 : Webcréation et nouvelles écritures : les enjeux du cinéma numérique 


Le cinéma s'ouvre au web : une nouvelle génération émerge, à partir de nouvelles images. Youtubeurs et webséries, films sur smartphone, films mashups et toute la panoplie de la webcréation s’emparent d’Internet, en s’invitant désormais en Festivals ou sur de nouvelles plateformes de diffusion. Ce plateau veut faire le focus sur le foisonnement de ces productions, qui inventent les images de demain, pour mieux mesurer son impact économique prochain dans le monde des contenus délinéarisés. Cinéma, séries, formats numériques : comment la narration s'adapte-t-elle aux nouveaux usages ? Et, avec quels impacts sur le modèle économique traditionnel du cinéma ?


Intervenants :

- Tom Pardo : Réalisateur

- Nathan Ambrosioni : Réalisateur

- Nicolas Capuron : Directeur en charge de la production vidéo et de la stratégie (Unify / TF1) - Directeur Général ( Studio 71) - membre du comité de direction du groupe TF1

- Matthieu Marot : Producteur / DA (Eden productions, Story Plus)


TR2 : L’innovation audiovisuelle : quelles évolutions, quels marchés, quelles technologies ?


À l'heure de la révolution digitale, de l'avènement du streaming et de l'impact du COVID sur la filière, la relance de l'industrie, le développement des nouvelles technologies et des nouvelles narrations sont plus que jamais des priorités. Cette TR veut dégager une photographie du secteur et cerner la place des Français dans ce paysage en plein bouleversement, avec un focus sur la volonté régionale de faire rayonner les ICC locales aux niveaux national et international (plan de relance de la Victorine, Festival de Cannes...).


Intervenants


- Jan Kounen : Réalisateur (cinéma, documentaires, VR)

- Albin Lewi : Directeur artistique du Festival Cannes Séries

- Jérôme Paillard : Directeur du Marché du Film de Cannes

- Benjamin Diebling : Réalisateur de jeux vidéo et spécialiste de la motion capture

- Eric Fantone : Producteur et responsable des relations avec les développeurs de jeux vidéo chez Dolby Laboratories


TR 3 : Entre musée et spectacle vivant : la révolution ICC ?


Certains dispositifs digitaux dynamisent les musées et le spectacle vivant, au sens large. Animé depuis Nice, ce plateau explore le rapport entre innovation technologique, renouvellement de l’offre culturelle et inventivité des usages. Le plateau d’experts ici réunis donne l’occasion de faire le tri entre les tendances actuelles, pour dégager une prospective utile aux chantiers prioritaires.


Intervenants :

- Sylvain Lizon : Directeur de la Villa Arson, Vice-président culture et société Université Côte d'Azur

- Hélène Guenin : Directrice du MAMAC - Musée d'art moderne et d'art contemporain (Nice)

- Eric Oberdorff : Directeur de la Compagnie Humaine (Nice)

- Sylvain Ordureau : CEO de Vizua (Monaco)


mardi 23 mars 2021

Wever : le coaching mobilité dont vous êtes le héros

Dans notre article, Le CES2021 du Village Francophone Côte d'Azur Monaco, nous vous avons rapidement présenté les quatre entreprises azuréennes qui ont fait la fierté de notre territoire lors de ce grand rendez-vous international de la Tech. 

Parmi elles, wever, la startup niçoise qui propose aux collectivités et aux entreprises une solution de "coaching de mobilité" dont vous êtes le héros. 

Comment ces quatre startups ont-t-elles vécu l'événement ? Qu'en retiennent leurs dirigeants ? C'est l'objectif de ce portrait dédié à wever. Thomas Côte, CEO et Fondateur, s'est prêté à l’interview.


« Chez wever nous partageons une conviction : les défis actuels de la mobilité doivent être surmontés en pleine collaboration entre les pouvoirs publics et les nouveaux acteurs de la mobilité. Les startups de la mobilité participent pleinement à ce nouvel essor, grâce notamment au déploiement de programmes d’IA comportementale. »

En 2015, conscient des difficultés des politiques territoriales en matière de transport, Thomas Côte, le fondateur de wever, se donne pour mission de mettre en place des solutions en faveur d’une mobilité inclusive et alternative. Après deux ans de R&D, il lance en 2017 la première solution de pilotage de la mobilité et du changement des comportements, qui accompagne les collectivités, les opérateurs de transport et les entreprises.

Sa particularité ? wever a centré sa plateforme sur l’humain avec l’ambition de déployer une « mobilité participative ». Les usagers ou salariés peuvent ainsi indiquer en quelques minute, quels sont les aspects positifs et négatifs de leurs trajets et des modes de transport qu’ils utilisent. Un algorithme d’IA comportementale, développé en interne, modélise ces données pour déployer des solutions alternatives ou optimiser des solutions déjà existantes (covoiturage, vélos à assistance électrique, …).

Accompagnée par le Village by CA Provence Côte d’Azur et d’autres acteurs, wever accélère son déploiement en France et en Outre-Mer : Technopole de Vitrolles, Paris-Saclay, Versailles Grand Parc, Unitex (organisme professionnel implanté au cœur de la 1ère région industrielle textile de France), la Région Haut-de-France, l’île de la Réunion et plus d’une vingtaine de réseaux de transports en France. Acteur engagé, la startup a participé à l’effort collectif pendant la crise sanitaire en proposant tout d’abord une offre dédiée aux personnels soignants puis aux collectivités et au entreprises dans l’aide au déploiement de solutions de mobilité « post-confinement ».

Vers une seconde levée de fonds


« Depuis deux ans, nous avons réussi à prendre une avance en termes de R&D. Cela nous permet de nous positionner sur une rampe de lancement. » Pour autant « il reste encore tout à faire pour atteindre notre ambition : devenir le leader sur le marché de la mobilité participative », précise Thomas Côte.

Pour cela, wever mise sur une seconde levée de fonds : « nous sommes actuellement en plein tour de table et nous devrions finaliser cela avant l'été. » Elle servira notamment à renforcer les forces de ventes et à alimenter leur dernier projet d'intelligence artificielle. « Ce projet donne une puissance et une scalabilité à notre produit technologique en France et à l'international. » Ce programme d’IA comportementale a d’ailleurs été récompensé lors du concours i-Nov, porté par l’Ademe, qui met à l’honneur des projets innovants de startups leaders dans leur domaine.

Dans le même temps, la startup azuréenne prévoit d'ici l'été 2021, un important développement de son offre produit. « Nous allons déployer une solution qui va donner du corps à la loi LOM (loi d'orientation des mobilités). Elle fera l'effet d'un véritable bouleversement sur le marché français », nous confie Thomas Côte.

Le Village Francophone confirme l’enjeu d'internationalisation de wever

Ces prochains déploiements pour wever lui permettent d’envisager un prochain déploiement à l’international, confirmé par des preuves de concept concrètes en France et en Europe.

« Lors de notre première participation au CES de Las Vegas 2018, puis au CES du Village Francophone 2021, nous avons confirmé la compatibilité de notre solution avec les marchés étrangers », souligne Thomas Côte. « Nous signons actuellement des POCS (preuves de faisabilité) avec différentes villes aux Pays-Bas, en Suisse et aux États-Unis. Notre objectif : implanter d'ici trois ans des antennes wever sur plusieurs territoires à forts potentiels, en Europe et sur d’autres continents. »

Propos recueillis par Baptiste Chefdeville

mercredi 17 mars 2021

Bravo à nos startups qui ont fait rayonner la Côte d'Azur sur le #SouthBySouthwest Phygital Forum

Après avoir fait briller la Côte d'Azur lors du CES Phygital Forum en janvier, nos startups azuréennes ont fait rayonner la Côte d'Azur sur le #SouthBySouthwest Phygital Forum qui s'est tenu les 15 et 16 mars !

Sur les cinq startups azuréennes sélectionnées pour concourir au concours international de pitch du SXSW Phygital Forum, trois se sont positionnées sur le podium des pitchs en anglais :

  • La médaille d'or pour Flamingo Filter 🥇 qui a présenté XR Thinking, la façon la plus simple pour designer vos projets de réalité augmentée
  • La médaille de bronze pour Plug 🥉 et sa marketplace audiovisuelle et espace collaboratif pour festival et business unit

Félicitations à Flamingo FilterBodyguard et Plug ainsi qu'à Creative Motion et Vizua nominées parmi plus de 100 startups  👏

lundi 15 mars 2021

Suivez en direct le #SXSW #Phygital #Forum les 15 et 16 mars

L'adresse pour suivre en live les 15 et 16 mars le #SouthbySouthwest Phygital Forum, le plus grand dispositif d'intelligence collective mis en œuvre en matière d'Industries Culturelles et Créatives, est la suivante : https://www.village-francophone.com/

Les temps forts du Village Francophone Côte d'Azur Monaco à partir de nos quatre studios connectés (Team Côte d'Azur à Nice, espace Startway Nice Thiers, MonacoTech à Monaco et Le Village by CA à Sophia Antipolis)  sont :

Les chiffres clés du #SouthBySouthwest Phygital Forum :  
  • 12 pays
  • 17 studios connectés
  • 18 heures de direct live
  • 80 témoignages inspirants 
  • + 50 pitchs de startups pour découvrir les solutions et projets des surdoués des Industries Créatives et Culturelles francophones
  • de supers plateaux d'intervenants  🎬📽🎙🖼✨ 

vendredi 12 mars 2021

Cinq entreprises azuréennes et monégasques sélectionnées pour le SXSW Phygital Forum 2021

C'est officiel ! Ce vendredi 12 mars 2021, le Village Francophone a annoncé les noms des entreprises qui auront la chance de pitcher les 15 et 16 mars prochains lors du South By SouthWest Phygital Forum. Parmi elles, cinq entreprises azuréennes et monégasques ! Découvrez-les ci-dessous. 



Un concours de pitchs international 

La compétition aura lieu en français le 15 mars (de 18h à 19h30) et en anglais le 16 mars (de 19h à 20h15). Elle sera retransmise en direct depuis le site de l'événement. Lors de la précédente édition en janvier dernier, lors du CES Phygital, 30 000 auditeurs ont participé à l'événement. 

Plus de 70 jurés internationaux sont attendus pour élire les meilleures solutions créatives. Parmi eux, plusieurs acteurs emblématiques du territoire : Patrick Zucchetta - CEO de COCOON Cinéma, Sébastien Aubert - CEO d'ADASTRA Films, Davy Pallu - Client Innovation Manager d'Accenture Interactive, Emilie Boyon - Responsable développement de MediaCorp/BA06 Event et Julien Bonnel, Chief Innovation Officier de Symag By PNB Paribas. 

Cinq entreprises azuréennes et monégasques sélectionnées

  • Creative Motion conçoit et produit des nouvelles expériences digitales duplicables permettant d’engager émotionnellement les individus. Cette startup est soutenue par le Village By CA PCA 
  • Flamingo Filter offre des expériences uniques, enrichissantes et percutantes pour engager les individus grâce à l’utilisation de la réalité augmentée sur les médias sociaux. La startup, lauréate du dernier Get In the Ring France est soutenue par B06 Event.
  • Plug organise un Concours et un Festival de film court sur mobile. C'est aussi un « village création », une plateforme internet qui favorise les rencontres, le networking entre tous les participants. L'entreprise est soutenue par la Métropole de Nice Côte d'Azur.
  • Vizua propose une plateforme révolutionnaire de diffusion et de monétisation de contenus digitaux AR/VR, basée sur le cloud computing et la 5G. Cette startup monégasque est soutenue par MonacoTech

Voilà décidemment un événement à ne pas manquer ! 

dimanche 7 mars 2021

« La Matinale Industries Culturelles et Créatives Côte d'Azur Monaco » en ouverture du South By SouthWest Phygital Forum

Comme annoncé lors de notre précédent article « Le Village Francophone Côte d’Azur Monaco s'invite sur le South By SouthWest », notre collectif sera présent les 15 et 16 mars sur le South By SouthWest Phygital Forum

Cet événement d'ampleur organisé par le Village Francophone rassemblera toute la francophonie autour d'un programme d'exception. 
Plusieurs personnalités, comme le producteur français oscarisé de The Artist, viendront décrypter les dernières tendances en matière d'Industries Culturelles et Créatives (ICC).

Sur l'ensemble de la line Up, le Village Francophone Côte d'Azur Monaco entend faire rayonner le dynamisme de son territoire, avec notamment en ouverture de l'événement : une matinale ICC. 



Acœur de la matinale ICC : l'accélération du digital dans un monde post-covid

Avec plus de 16 000 spectacles et manifestations culturelles par an, sans compter des événements internationaux comme le Festival de Cannes, le Carnaval de Nice, la Fête du Citron de Menton ou le Grand Prix de Monaco, la Côte d'Azur Monaco peut se targuer d'être l'un des territoires les plus exemplaires en matière d'Industries Culturelles et Créatives.

Mais la Covid rebat les cartes, bouleverse l'économie de la filière, accélère l'hybridation des événements traditionnels et voit aussi émerger de nouvelles solutions technologiques et de nouveaux formats d'écriture. Un tremplin pour les jeunes talents artistiques digitaux qui inventent les images de demain et disruptent les événements traditionnels.  


Trois tables rondes et des invités de renom


Le 15 mars, de 9h30 à 12h30, plusieurs
personnalités viendront débattre de l'impact des technologies sur leurs domaines d'activités respectifs : Cinéma, Gaming, 
Entertainment et Culture.

Une matinale proposée par Arnaud Bordas et Jean-Edouard André coordinateurs de la verticale ICC au sein du Village Francophone Côte d'Azur Monaco. 

Parmi les invités : des réalisateurs de films comme Jan Kounen (99 francs, Dobermann), des acteurs du Gaming comme le réalisateur de jeux vidéo Benjamin Diebling (Detroit Become Humane), des membres du Festival de Cannes comme Jérôme Paillard ainsi que des ambassadeurs de la scène culturelle locale comme Sylvain Lizon (Villa Arson) et Hélène Guenin (MAMAC). 

Un événement ouvert à tous et accessible en live streaming sur le site du SouthWest Phygital Forum.

Le programme dans le détail  

[9h30 - 10h20] Webcréation et nouvelles écritures : les enjeux du cinéma numérique 

Le cinéma s'ouvre au web ! Avec les Youtubeurs, un nouvelle génération émerge, à partir de nouvelles images. Webséries, films sur smartphone, films mashups s’emparent d’Internet et s’invitent désormais en Festivals et sur les plus grandes plateformes de diffusion. Cette première table ronde vous propose un tour d'horizon de ces nouvelles productions, qui inventent les images de demain, pour mieux mesurer leur impact économique prochain dans le monde des contenus délinéarisés. 

  • Tom Pardo : Réalisateur de "Submerged", film entièrement réalisé à Nice au smartphone. Grand Prix du festival Plug de Nice et 5 Awards autour du monde (notamment L.A et San Diego) 
  • Nathan Ambrosioni  : Réalisateur de "Les Drapeaux de papier", long métrage réalisé à Nice avec les moyens familiaux. Deux prix du Public aux festivals d’Angers et de La Roche-sur-Yon
  • Matthieu Marot : Producteur & Directeur artistique (Montreux Comedy Festival, Eden Production, Story Plus)
  • Nicolas Capuron : Membre du comité de Direction du Groupe TF1, Directeur en charge de la Production vidéo et de la Stratégie de Unify (TF1) et Directeur Général (Studio 71)

[10h30 - 11h20] L’innovation audiovisuelle : quels marchés, quelles technos ?

À l'heure de la révolution digitale, de l'avènement du streaming et de l'impact du COVID sur la filière, la relance de l'industrie, le développement des nouvelles technologies et des nouvelles narrations sont plus que jamais des priorités. Cette seconde table ronde entend proposer une photographie du secteur et cerner la place des Français dans ce paysage en plein bouleversement. L'occasion de mettre en lumière la volonté régionale de faire rayonner les Industries Culturelles et Créatives locales aux niveaux national et international. Un focus sera fait sur les plans de relance de la Victorine et du Festival de Cannes.

  • Jan Kounen : Réalisateur de 99 francs et de Dobermann, multirécompensé pour ses projets en réalité virtuelle (notamment 7 Lives, Kosmik Journey et -22,7°)
  • Benjamin Diebling : Réalisateur de jeux vidéo, comme Beyond Two Souls et Detroit-Become Human (pour Qantic Dream) et scénariste de jeux de rôles
  • Eric Fantone : Producteur et responsable des relations avec les développeurs de jeux vidéo chez Dolby Laboratories, spécialiste des technologies immersives (XR)
  • Albin Lewi : Directeur artistique de CANNESERIES, le Festival international des Séries de Cannes 
  • Jérôme Paillard : Directeur du Marché International du Film de Cannes

[11h30-12h30] Entre musée et spectacle vivant : la révolution ICC ?

Certains dispositifs digitaux dynamisent les musées et le spectacle vivant, au sens large. Cette troisième et dernière table ronde propose d'explorer le rapport entre innovation technologique, renouvellement de l’offre culturelle et inventivité des usages. L’occasion de faire le tri entre les différentes tendances actuelles, pour dégager une prospective utile aux chantiers prioritaires.

  • Hélène Guenin : Directrice MAMAC - Musée d'art moderne et d'art contemporain (Nice)
  • Sylvain Lizon : Directeur Villa Arson, Vice-président culture et société Université Côte d'Azur
  • Eric Oberdorff : Directeur Compagnie Humaine (Nice)
  • Sylvain Ordureau : CEO de Vizua (Monaco)

Le Village Francophone Côte d’Azur Monaco s'invite sur le South By SouthWest

Après un premier succès, en janvier dernier, à l'occasion d'un CES Las Vegas en 100% digital, notre collectif organise son deuxième événement, les 15 et 16 mars prochain, lors du South By SouthWest Phygital Forum, un événement du Village Francophone.











Le SXSW : un salon incontournable sur la scène internationale

En quelques mots, le SXSW (South by SouthWest) est un festival américain du numérique mêlant musique, cinéma et technologies innovantes. Véritable observatoire des tendances de la tech, il rivalise aujourd'hui de notoriété avec les plus grands événements internationaux comme le CES de Las Vegas. Source de visibilité, il offre aux startups et entreprises innovantes un tremplin pour s’internationaliser sur le marché nord-américain. 

La Francophonie en force grâce à un dispositif d'intelligence collective d'ampleur !

Les 15 et 16 mars, en tenue conjointe au SXSW, le Village Francophone déploiera son dispositif phygital reliant 7 pays sur 3 continents (Europe, Amérique du Nord et Afrique). Plus de 3 000 décideurs sont attendus en ligne chaque jour pour décrypter les dernières tendances en matière d'entertainment, de créations artistiques et audiovisuelles, de gaming et de musique. 

Quelque quarante startups et entreprises innovantes qualifiées présenteront aux professionnels du secteur leur produit et/ou service. Pour l'occasion, le Village Francophone a décidé de frapper fort avec la présence de plusieurs personnalités notamment :

  • Antoine De Cazotte, le producteur français oscarisé de "the Artist"
  • Marie du Chastel, la bruxelloise élue Femme francophone de l'année 2020
  • Pierre Spengler, le producteur de Superman et du film d'animation Santa Claus

Et ce n'est qu'un début : de nombreux ministres, acteurs, chanteurs sont également attendus ! 

Une place de choix pour le territoire Côte d’Azur Monaco

Sur l’ensemble de la Line Up, le Village Francophone Côte d’Azur Monaco entend faire rayonner l'excellence du territoire et révéler ses futurs champions technologiques. Une matinale dédiée à la filière des Industries Créatives et Culturelles de Côte d'Azur Monaco est notamment à l’affiche de l'événement. 

Par ailleurs, plusieurs entreprises azuréennes comme Bodyguard (lauréat #TechForBusiness du #CES2021 phygital), Vizua, CreativeMotion, Flamingo Filter, Rendez-vous digital et Plug sont d'ores et déjà en lice pour des pitch. La sélection définitive aura lieu fin de semaine prochaine. Stay tuned ! 

Dernière ligne droite avant l'événement pour notre collectif

A une semaine de l'événement, les membres de notre collectif sont sur les starting blocks pour affiner le planning de la matinale, valider la présence des derniers intervenants et fignoler les détails logistiques. 

Médias, startups et acteurs locaux pourront se réunir sur plusieurs studios connectés, au Village by CA à Sophia Antipolis où avait été initiée la première opération et sur deux autres lieux : l'Espace Startway à Nice thiers et MonacoTech à Monaco ; tandis que d'autres studios connectés sont attendus.

Un événement à ne pas manquer !



Découvrez sans plus tarder le planning complet de l'événement 








vendredi 5 mars 2021

ExactCure : votre jumeau numérique pour une médication personnalisée

Dans notre article, Le CES2021 du Village Francophone Côte d'Azur Monaco, nous vous avons rapidement présenté les quatre entreprises azuréennes qui ont fait la fierté de notre territoire lors de ce grand rendez-vous international de la Tech. Parmi elles, ExactCure, une startup qui entend répondre à un problème majeur de santé publique grâce à l’intelligence artificielle. Comment ces quatre startups ont-t-elles vécu l'événement ? Qu'en retiennent leurs dirigeants ? C'est l'objectif de ce portrait dédié à ExactCure. Fabien Astic, l’un des cofondateurs, s'est prêté à l’interview. 


« On veut que chaque individu dans le monde puisse contrôler sa prise de médicament, même si cela suppose de devoir référencer tous les produits »

Tel est le pari d'ExactCure, une startup lancée en 2018. Ses trois fondateurs développent un programme d'intelligence artificielle qui simule l’efficacité d'un médicament chez un patient. Objectif : éviter les surdosages et les incompatibilités médicamenteuses, cause de mortalité pour des milliers de français chaque année.

Pour réaliser son pari, la startup s'est entourée des meilleurs, notamment l'INRIA, le 3DExperience Lab de Dassault et Elsevier pour la R&D. Et aussi l'incubateur Paca Est, l'accélérateur Allianz et les programmes d'accélération de Microsoft et de la Poste pour le volet « business développement ». 

Le VillageFrancophone, l'alternative au CES

Résultat, en moins de deux ans, la startup remporte plusieurs concours de pitchs ; les derniers en date : le 7e Digitale Inpulse (de Huawei) et le challenge TechForTheCity (du Village Francophone). Elle a même été contactée par le MIT pour présenter sa technologie au « AI for Healthcare Summit » !

Une réussite qui nécessite des relations publiques sur les grands salons comme le CES de 2019. Mais pour des petites startups ces rendez-vous représentent bien souvent un coût non négligeable, rien qu'en frais de déplacement. Alors, quand le Village Francophone Côte d'Azur Monaco leur propose un tremplin de visibilité en marge du CES 2021, ExactCure ne se fait pas prier. « Grâce au dispositif phygital déployé, vous avez la possibilité de pitcher devant un jury international depuis chez vous. C’est une vraie chance pour gagner en visibilité », indique Fabien, l'un des cofondateurs.

Vers une seconde levée de fonds

« ExactCure est fière de la reconnaissance obtenue à travers ces prix et ces concours, autour de notre technologie disruptive », précise Fabien « c’est une base solide pour passer à la vitesse supérieure en terme de chiffre d'affaires ». Alors, après une première levée de fonds d'un million d'euros en 2019 auprès de OneRagtime - le fonds de Stéphanie Hospital -, la startup en prévoit une seconde de cinq millions d'euros pour l'été 2021. 

Son objectif est double : continuer la R&D pour augmenter le nombre de médicaments couverts, et faire croître les ventes dans un premier temps auprès des laboratoires. Puis viendront les assurances et les mutuelles. Dans cette course à la croissance, la startup n'oublie pas pour autant son ambition de départ : « courant 2022, nous commencerons à déployer notre application B2C auprès des particuliers ».

« Notre ambition : être le leader mondial de la simulation médicamenteuse personnalisée »

Pour l'heure, ExactCure se concentre sur le marché français. Après un premier contrat signé avec Vidal Group en 2019, la startup va travailler avec la branche française d'un laboratoire pharmaceutique sur une application mobile de bon usage du médicament. En parallèle, et jusqu’à 2024, c’est le projet européen H2020 SimCardioTest qui mobilisera une bonne partie de l'équipe « c'est un projet phare pour nous ! »

Quant à l'international, Fabien en rêve déjà : « après les pays européens, on visera l'Asie, et bien évidemment les USA et le Canada d'ici 2022 car c'est là-bas que se trouve le plus grand marché de la santé au monde ».

Propos recueillis par Baptiste Chefdeville

Article recommandé

Félicitations à nos startups azuréennes et monégasques qui ont brillé au Village Francophone de VivaTech

 Après le  CES 2021 , le  Southwest 2021  et la Foire de Hanovre  l'excellence de nos startups azuréennes et monégasques a été encore re...

Articles les plus consultés (année écoulée)

Nombre total de pages vues