vendredi 26 février 2021

Videtics : la startup qui répond aux enjeux des villes de demain grâce au Deep Learning

Dans notre article, Le CES2021 du Village Francophone Côte d'Azur Monaco, nous vous avons rapidement présenté les quatre entreprises azuréennes qui ont fait la fierté de notre territoire lors de ce grand rendez-vous international de la Tech. Parmi elles, Videtics, une startup qui entend résoudre les enjeux des villes de demain grâce au deep learning.

Comment ces quatre startups ont-t-elles vécu l'événement ? Qu'en retiennent-elles ? C'est l'objectif de ce portrait dédié à Videtics. Alan Ferbach, l’un des cofondateurs s’est prêté à l’interview. 



« Nous voulons prouver qu'une utilisation éthique de l'IA, pensée avec et pour les citoyens, peut contribuer à un futur plus souhaitable et plus durable. »

Comment détecter un mouvement de foule en temps réel au milieu d'un parterre d'images de vidéoprotection ? C'est ce que permet par exemple la technologie créée par Videtics. Depuis son lancement en 2019 par 3 anciens de Polytech' Sophia-Antipolis, la startup s'est déjà faite remarquée au challenge “AI-Follow” de Nexter Robotics et lors du CES Phygital Forum organisé par le Village Francophone. Aujourd'hui, ses soutiens sont nombreux, notamment l'incubateur Paca Est, NVIDIA Inception, HPE Acceleration Program, Pôle SCS et BPI France.

« Le CES 2021 c'était intense ! »

À l'occasion du CES 2021, Videtics faisait partie des sept startups azuréennes soutenues par la région Sud. "
C’était un message fort, cela montre que les élus, notre cible, croient en notre solution ", souligne Alan.

De leur première participation, la startup sophipolitaine en retient une expérience « vraiment intense » et formatrice « on a pu pitcher en anglais et tester notre offre à l'étranger ». Un exercice facilité grâce au dispositif d’accompagnement proposé par la région  « Aux US, il faut se focaliser sur une fonctionnalité pour percer, ce qui rend l'exercice de pitch très différent. Heureusement nous avons été conseillés par un cabinet américain ».

Seul regret : « dans la catégorie Smart City, on était au milieu d'une liste de 300-400 sociétés. Pour faire un tri là-dedans en ligne, c'était compliqué et un peu pénible pour les visiteurs, on a sûrement perdu quelques leads ».

« Le VillageFrancophone, c'est un vrai tremplin pour adresser le marché francophone. »

En participant au CES Phygital Forum, proposé conjointement au CES par le Village Francophone, Alan pensait avant tout gagner en visibilité auprès de la presse et rencontrer quelques investisseurs.

C’était sans compter sur le dispositif phygital déployé par le Village Francophone : 19 pays, 35 régions et plus de 35 000 auditeurs. « Nous avons  été agréablement surpris, dans le jury, de trouver des personnes qui travaillent dans les collectivités. C'était vraiment un plus pour nous de pouvoir s'adresser à nos clients finaux. Cela nous a d’ailleurs permis de générer quelques prospects en France et au Québec ». Affaire à suivre.

« Objectif 2021 : accélérer sur le marché français. »

Pour l'heure, l'activité de Videtics bat son plein. Elle développe un projet avec la technopole de Sophia Antipolis et est en discussion avec plusieurs agglomérations pour déployer sa solution SmartCity. Ce mois-ci toute l’équipe se mobilise également autour d’un appel d'offres pour le projet européen Galatea (SmartPort).
Fort de ce succès, l'entreprise envisage déjà une levée de fonds en 2021 pour accélérer sur le marché français en attendant, d’ici deux ans "de percer à l’international, notamment au Moyen-Orient”.
Parallèlement, la startup poursuit ses activités de recherche notamment avec Nexter Robotics « avec ce partenariat nous espérons renforcer notre technologie en matière d'analyse de situation et de détection temps réel de personnes ». La startup envisage d’ailleurs plusieurs cas d'usages dans le civil, les EPHADS par exemple.
Nous avons hâte de retrouver Videtics sur les prochains événements du Village Francophone !

A suivre sur ce blog, le portrait de d'Exactcure : votre jumeau numérique pour une médication personnalisée.

Propos recueillis par 
Baptiste Chefdeville

dimanche 21 février 2021

Bodyguard : la startup niçoise qui lutte contre la haine en ligne et le cyberharcèlement

Dans notre article, Le CES2021 du Village Francophone Côte d'Azur Monaco, nous vous avons rapidement présenté les quatre entreprises azuréennes qui ont fait la fierté de notre territoire lors du CES 2021. Parmi elles, Bodyguard, une application BtoC et BtoB qui propose une solution de détection de contenus haineux grâce à une technologie composée de plusieurs couches d'intelligence artificielle. 

Comment ces quatre startups ont-t-elles vécu l'événement ? Qu'en retiennent-elles ? 
C'est l'objectif de cette série de portraits. Prêt(e) ? On commence avec Bodyguard, Charles Cohen -fondateur - et Matthieu Boutard - directeur général - se sont prêtés à l'interview.

Temps de lecture : 1min 


« Qui sommes-nous pour refuser des propositions » 

À 24 ans, Charles Cohen, fondateur de Bodyguard et son bras droit Matthieu Boutard ont la tête sur les épaules. Trois ans après son lancement en 2018, la startup niçoise enchaîne les récompenses : lauréate du palmarès France « Forbes 30under30 », vainqueur du prix « For Democracy » de France Digitale, lauréate du « Google.org Impact Challenge on Safety », et dernièrement lauréate sur le CES Phygital organisé par le Village Francophone.


« S
ans le soutien indéfectible de la région depuis 5 ans, grâce notamment à des acteurs comme l'Accélérateur Allianz, nous n'en serions pas là aujourd'hui. Alors, si à notre niveau, nous pouvons contribuer au rayonnement de la Côte d'Azur, nous serons toujours là ! »



Pour Charles, nombreux sont les soutiens sur la Côte d'Azur qui ont cru dès le départ en son projet, à commencer par l’Accélérateur Allianz. Alors en retour, lui et Matthieu répondent présents à l'appel du 
VillageFrancophone Côte d'Azur Monaco en janvier dernier. « Nous avons de suite adhéré au leitmotiv. On vit dans un pays très centralisé. Pourtant en matière d'innovation la Côte d'Azur n'a rien à envier à Paris». Pour eux, « il y a un vrai enjeu d'attraction des talents ».

« Objectif 2021 : accentuer l'offre BtoB »

Aujourd'hui Bodyguard est une application plébiscitée par de nombreux politiciens, influenceurs et youtubeurs. Elle comptabilise plus de 50.000 utilisateurs en Europe et aux US. « En 2020 l'équipe s'est concentrée sur le développement de l'application et sur l'acquisition d'utilisateurs ».

Après une levée de fonds de plus de 2 M. d'euros en 2020, notamment auprès de Kima Ventures - le fonds de Xavier Niels -, Bodyguard veut passer à la vitesse supérieure ! Objectif : les US - second marché ciblé après la France. « Les plus gros acteurs sont aux US, si on réussit là-bas on aura tout gagné ». Pour ce faire, Charles et Matthieu misent sur leur dernière solution BtoB « Avec plus de 90% des messages haineux identifiés et moins de 2% de marge d'erreur, nous offrons la technologie la plus mature sur le marché. »

« L'écosystème du VillageFrancophone est formidable »

Ce que Charles et Matthieu retiennent du CES Phygital World organisé conjointement au salon par le VillageFrancophone « un événement ultra pro complémentaire à d'autres structures que nous connaissons, notamment en matière de diversité des parties prenantes ». Avec plus de 19 pays, 39 régions représentées, 400 jurés et +5 000 décideurs internationaux en ligne chaque jour, il faut dire que le Village Francophone a fait fort. Présents également au côté de Business France sur le salon, Charles et Matthieu se félicitent de cette opportunité. Lors des sessions de pitchs anglophones, ils ont pu challenger leur solution auprès d'un public américain « très challengeant car c'est une mentalité bien différente de l'Europe ». De précieux contacts initiés, affaire à suivre !

« On mise gros sur le South By SouthWest »

Pour eux, les événements du VillageFrancophone sont de formidables « générateurs de rencontres et d'opportunités ». D'ailleurs, côté actualité, un nom revient sans cesse : le South By SouthWest. Ce festival américain mêlant musique, cinéma et technologies innovantes s'est hissé en quelques années au rang des grands salons « tech ». Source de visibilité, il permet aux startups de promouvoir leurs services auprès d’investisseurs et de médias internationaux.

Matthieu et Charles entendent bien concrétiser ce qui a été initié sur le #CES et faire entendre leur message « Il manque une définition française de Social Business, comme on peut l'avoir aux US. Chez Bodyguard, nous sommes convaincus que c'est par le biais de ses startups - comme ToGoodToGo - que la France a une définition à incarner »

On a hâte de les y retrouver sur le Village Francophone les 15 et 16 mars prochain.

A suivre sur ce blog, le portrait de Videtics : la startup de Sophia-Antipolis qui souhaite répondre aux enjeux de villes (#Smart City) grâce à une solution de pointe en analyse de vidéos (#IA).

Propos recueillis par 
Baptiste Chefdeville

jeudi 18 février 2021

Le CES2021 réussi du Village Francophone Côte d'Azur Monaco

Initié en décembre 2020, Le Village Francophone Côte d'Azur Monaco a fait son lancement officiel lors du CES Digital 2021 (Consumer Electronic Show) ; le plus grand salon international consacré à l'innovation technologique en électronique grand public. Du 12 au 14 janvier dernier, plus 70 000 personnes dans le monde se sont données rendez-vous en ligne - crise sanitaire oblige - pour présenter et découvrir les toutes dernières innovations technologiques. 

Un événement réinventé pour le Village Francophone

Organisé conjointement au CES Digital 2021, le Village Francophone a su se réinventer pour rassembler tous les territoires francophones qui ont l'habitude de s'y retrouver. Comment ?

Grâce au plus grand dispositif d'intelligence collective jamais encore déployé depuis 5 an sur le salon. 700 contributeurs de 19 pays et 85 territoires ont animé 21 heures d’échanges en direct. Le dispositif phygital du VillageFrancophone a fait mouche avec plus de 35 000 auditeurs sur les trois joursUne réalisation saluée par tous les participants au salon, connectés également en ligne avec le Village Francophone.

Un programme riche concentré sur 3 jours

Chaque jour de nombreux politiques et chef d'entreprises sont intervenus. Nos experts ont partagé leurs décryptages et tendances du CES complétés par des analyses de décideurs et d'acteurs de terrain donnant un angle de vue de 360°.

Le concours de pitch : grand temps fort du programme

Des concours de startups et d'entreprises innovantes via des pitch en français et en anglais d'une minute trente. En trois jours, 105 startups et entreprises innovantes  (sur plus de 300 candidatures) ont pu présenter leurs solutions devant plus de 4 000 décideurs et investisseurs chaque jour. On ne va pas vous mentir, c'était assez dense !

La Côte d'Azur à l'honneur pour sa première participation

Ambiance garantie, même à distance, à l'annonce des lauréats : 4 entreprises azuréennes lauréates sur les 18 primées. 

  • Bodyguard pour sa solution de détection des contenus haineux grâce à une technologie composée de plusieurs couches d’intelligence artificielle -> Seconde place de la catégorie #TechForBusiness (pitch en français)
  • ExactCure pour sa solution de jumeau numérique pour une médication personnalisée -> Seconde place de la catégorie  #TechForLife (pitch en anglais)
  • Videtics pour sa solution de Deep Learning qui entend résoudre les enjeux des villes de demain -> Troisième place de la catégorie #TechForCity (pitch en français)
  • Wever pour sa solution de « coaching mobilité » dont vous êtes le Héros -> Seconde place de la catégorie #TechForCity (pitch en anglais)

Un résultat exceptionnel qui démontre qu'en dépit de la crise, nos startups continuent d'innover. Comment ? On vous en dira plus à l'occasion de notre première série de portraits de startups qui sera publiée très prochainement sur ce blog.


mardi 16 février 2021

Bienvenue sur le blog du collectif Village Francophone Côte d'Azur Monaco

Ce blog est un canal de communication du collectif Village Francophone Côte d'Azur Monaco.

Le Village Francophone Côte d'Azur Monaco fait partie de l'alliance Village Francophone. Une alliance apolitique d’entrepreneurs, de pays, de régions, de villes, d’investisseurs, de grands groupes et de médias engagés dans la création de corridors d’accélération et d’attractivité entre territoires. 19 pays, 85 territoires et régions du monde, 46 collectifs thématiques et plus de 4 000 décideurs et médias y sont engagés ! Plus qu'un collectif, c'est surtout une volonté et un état d'esprit partagé : accompagner les territoires dans le déploiement de solutions souhaitables (Tech4Good), soutenables (Tech4Life & Tech4City) et prospères (Tech4Biz).

Le Village Francophone Côte d'Azur Monaco a pour ambition :

  • de connecter en mode phygital et agile les acteurs et décideurs de l'économie digitale, durable et collaborative azuréens et monégasques avec une communauté de Business Internationale.
    Une connexion en amont et lors d'événements internationaux tels que le CES (le Consumer Electronic Show), le SXSW (le South by Southwest), Viva Technology, la foire d'Hanovre, la NRF, Smart City, … ou d’événements locaux comme le CES azuréen (le Cannes Entrepreneurship Summit) ou Industria (le grand rendez-vous industriel de la Région SUD) ;

  • d'accompagner des actions (euro)régionales et internationales en faveur de la structuration, de l'attractivité territoriale et de l'accélération internationale via l'alliance mondiale Village Francophone.

Notre vision : « Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin »

Les images ci-dessous présentent notre collectif à date. Pour plus d'information sur les acteurs, rendez-vous sur la page Le collectif


Article recommandé

Félicitations à nos startups azuréennes et monégasques qui ont brillé au Village Francophone de VivaTech

 Après le  CES 2021 , le  Southwest 2021  et la Foire de Hanovre  l'excellence de nos startups azuréennes et monégasques a été encore re...

Articles les plus consultés (année écoulée)

Nombre total de pages vues