lundi 7 juin 2021

Portrait de VIZUA : 3dverse, la plateforme Cloud Native et collaborative de prototypage de vos contenus et applications 3D

Dans notre article, Félicitations à nos startups azuréennes et monégasques qui ont excellé au My Global Village de la foire de Hanovre, nous vous avons rapidement présenté les sept entreprises qui ont fait la fierté de notre territoire lors de ce grand rendez-vous international des technologies industrielles.  Cette semaine, nous présentons Vizua, déjà nominée au #SouthBySouthwest 2021, lauréate du concours « Les 10 meilleures solutions pour des usines technologiques et robotisées : IA, IoT & Blockchain ». Avec 3dverse, la startup propose une plateforme Cloud Native, collaborative, de prototypage d’applications et/ou de contenus 3D & Réalité mixte en 5G, applicable au domaine industriel.

« L'avènement du contenu 3D »

« Le contenu 3D sera de plus en plus prédominant à l'avenir ! » Une conviction qui résume la carrière de Sylvain Ordureau. Après avoir travaillé dans le domaine informatique (simulation 3D et CRM), cet entrepreneur passionné de biologie crée UsefulProgress.

Au sein de l'Université Paris Descartes, la société développe des solutions d’imageries 3D pour la recherche biomédicale et l'investigation clinique. Avec des partenaires comme NVIDIA (carte GPU), la société acquiert une avance technologique en termes de puissance de calcul et de performance de son infrastructure et diversifie ses activités (géologie, archéologie, enseignement supérieur).

« Le Cloud : un choix gagnant »

En 2012, elle développe une solution en mode cloud d'archivage et de partage en temps réel d'imageries médicales. Une solution qui lui ouvre les portes du marché médical nord-américain. Concrètement, les scans sont instantanément accessibles à tous depuis un ordinateur ou un appareil mobile, ce qui élimine la gestion et le chargement fastidieux des CD-ROM ou l'impression de vues 2D qui perdent les informations de positionnement spatial.

Avec Real-Scan Inc. - une seconde société basée à Seattle (USA) - Sylvain commercialise la solution. Dès 2013, le géant 3D Systems (80% du marché de l'impression 3D) prend 15% de participation dans la société.

La révolution 5G, le coup d'accélérateur

En 2018, retour en France. Vizua s'installe sur la Côte d'Azur. L’arrivée de la 5G va alors booster la plate-forme. Rapidité, ultra-connectivité, réactivité en temps réel, cette nouvelle technologie lui permet de changer d'échelle et de proposer des services à tout type de secteur d’activité.

Prise sous l'aile de Huawei, la société est désignée pour lancer les applications 5G avec sa nouvelle plate-forme 3dverse à Monaco et intègre, en 2020, l'incubateur MonacoTech. Elle compte désormais des clients dans divers secteurs : BTP, médical, culture, mode ou retail.

« Tous les domaines qui nécessitent d'accéder à de la donnée 3D, de la partager, de la visualiser et de la contrôler de manière sécurisée ».

Une technologie révolutionnaire, 100% Française

La plateforme baptisée 3dverse s'appuie sur le calcul déporté pour permettre le traitement d'images volumineuses sur des terminaux informatiques « ordinaires ».  

« Nous n'utilisons pas de machines virtuelles pour chaque session utilisateur, ce qui apporte un gain économique et sécuritaire, une performance accrue et une forte réduction de la consommation énergétique. C'est une technologie révolutionnaire, 100% française et sans aucun concurrent. » 

 Le cloud s'occupe du calcul graphique à distance, la 5G optimise la latence et la bande passante, assurant un rafraîchissement d'images plus rapide et une résolution haute qualité. Grâce au riche ensemble d'outils et de services, la plateforme permet ainsi de réviser, de modifier et de partager facilement des données 3D.

Le « YouTube et le Canva » du contenu 3D d’ici trois ans

L'objectif affiché de Vizua : devenir un des leaders mondiaux dans la gestion et le partage collaboratif d’informations 3D, ainsi que dans la conception d’applications de réalité mixte. Pour cela, la startup mise sur une première levée de fonds de 3 à 5 M€ d'ici 2022.

Pour l'heure, 3dverse permet d'ores et déjà de distribuer et de monétiser des contenus 3D HD en mode collaboratif via les technologies Cloud en streaming.

« La plate-forme tourne comme un service Youtube + Zoom dédié aux contenus 3D interactifs », explique Sylvain.

Pour fournir toujours plus de solutions “métiers” sur sa plateforme, la startup multiplie les POCs - notamment avec les Sapeurs-Pompiers ou le Centre Cardio-Thoracique de Monaco -  et se prépare à lancer un Joint Venture (JV) dans le BIM avec OTEIS, une des plus importantes sociétés de bureaux d’étude. Soit une JV par secteur d’activité pour capitaliser sur les outils métiers dans l’espace 3dverse.

Propos recueillis par Baptiste Chefdeville

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Article recommandé

Félicitations à nos startups azuréennes et monégasques qui ont brillé au Village Francophone de VivaTech

 Après le  CES 2021 , le  Southwest 2021  et la Foire de Hanovre  l'excellence de nos startups azuréennes et monégasques a été encore re...

Articles les plus consultés (année écoulée)

Nombre total de pages vues