samedi 19 juin 2021

Félicitations à nos startups azuréennes et monégasques qui ont brillé au Village Francophone de VivaTech

 Après le CES 2021, le Southwest 2021 et la Foire de Hanovre l'excellence de nos startups azuréennes et monégasques a été encore reconnue sur le Village Francophone de VivaTech : en effet les startups du Village Francophone Côte d'Azur Monaco nombreuses à avoir été présélectionnées, ont remporté vingt des trente trois médailles distribuées dans les onze concours des solutions innovantes :

  • Les trois premières places dans les catégories #Blockchan, #HealthTech, #SmartBuilding #SportTech et #TechForLife
  • Deux médailles dans les catégories #TechForBusiness et #TechForCity
  • Une médaille d'or dans la la catégorie #SmartMobility 



Le détail par concours : 


Concours « Les meilleures solutions utilisatrices de la #Blockchain »

Trois startups azuréennes se positionnent sur le podium du concours des meilleures solutions utilisatrices de la Blockchain :
  • 🥇 IotaSphere, lauréate du prix #TechForIndustry sur la Foire de Hanovreremporte la médaille d'or avec sa solution de traçabilité dans l'industrie agroalimentaire grâce aux IoT et à la Blockchain
  • 🥈 HeHop, remporte la médaille d'argent avec la seule application en France couplée à la Blockchain, qui apporte la preuve de violences et prévient les agressions
  • 🥉 Krill.Io, remporte la médaille de bronze avec sa plateforme de création et de location de stratégies de trading pour tous


Concours « Les meilleures solutions #HealthTech #Santé #Bien-être »

Trois startups azuréenne et monégasques se positionnent sur le podium du concours des meilleures solutions pour la santé et le bien-être :
  • 🥇 Bodyo, remporte la médaille d'or avec ses stations intelligentes et autonomes de bilan santé et de téléconsultation
  • 🥈 Surgisafe, remporte la médaille d'argent avec son capteur chirurgical intelligent permettant de détecter à faible coût, en temps réel et sans apprentissage, la présence in vivo de tissus tumoraux.
  • 🥉 Highwind, remporte la médaille de bronze sa solution d'appels d'urgence médicaux pré-diagnostiqués par Intelligence Artificielle


Concours « Les meilleures solutions #SmartBuilding »

Les trois startups monégasques en compétition sur le concours des meilleures solutions pour la conception de maison et de bâtiment se positionnent sur le podium :


    Concours « Les meilleures solutions #SmartMobility »

    Une startups azuréenne se positionne sur le podium du concours des meilleures solutions de mobilité des biens et des personnes :
    • 🥇 Carimmat, remporte la médaille d'or avec la première application de rencontres par plaque d'immatriculation


    Concours « Les meilleures solutions #SportTech »

    Les trois startups azuréennes en compétition sur le concours des meilleures solutions pour les acteurs du sport se positionnent sur le podium :
    • 🥇 Bodyguard, lauréate des prix #TechForEntertainment lors du Southwest2021 et #TechForBusiness lors du #CES2021, remporte la médaille d'or avec sa solution de détection des contenus haineux dans le monde sportif grâce à une technologie composée de plusieurs couches d'intelligence artificielle
    • 🥈 Fair Vision, remporte la médaille d'argent avec ses innovations numériques et photovoltaïques pour le suivi et l'analyse du sport en compétition
    • 🥉 Activiti, remporte la médaille de bronze Activiti Pro, la première plateforme numérique professionnelle dédiée à la santé par l'activité physique personnalisée


    Concours « Les meilleures solutions #TechForBusiness »

    Deux startups azuréennes se positionnent sur le podium du concours des meilleures solutions pour les entreprises :



      Concours « Les meilleures solutions #TechForCity »

      Deux startups azuréenne et monégasque se positionnent sur le podium du concours des meilleures solutions pour des villes et de la mobilité intelligente :
      • 🥇 Carimmat, remporte la médaille d'or avec la première application de rencontres par plaque d'immatriculation
      • 🥈 FGWRS (Firmus Grey Water Recycling System), lauréate du prix #TechForIndustry sur la Foire de Hanovre, remporte la médaille d'argent avec sa solution de recyclage de nos eaux grises (ces eaux représentent plus de 50% de notre consommation journalière d'eau)



      Concours « Les meilleures solutions #TechForLife »

      Trois startups monégasque et azuréennes se positionnent sur le podium du concours des meilleures solutions pour une vie et une santé plus intelligente :
      • 🥇 Surgisafe, remporte la médaille d'or avec son capteur chirurgical intelligent permettant de détecter à faible coût, en temps réel et sans apprentissage, la présence in vivo de tissus cancéreux
      • 🥈 HighWind, remporte la médaille d'argent sa solution d'appels d'urgence médicaux pré-diagnostiqués par Intelligence Artificielle
      • 🥉 Bodyguard, lauréate des prix #TechForEntertainment du Southwest2021 et   #TechForBusiness du #CES2021, remporte la médaille d'or avec sa solution de détection des contenus haineux grâce à une technologie composée de plusieurs couches d'intelligence artificielle



        lundi 14 juin 2021

        La Côte d'Azur et Monaco bien représentés au Village Francophone à l'occasion de VivaTech du 14 au 18 juin

        Du 14 au 18 juin, conjointement à l'édition 2021 de #VivaTech, le Village Francophone déploiera son dispositif phygital éprouvé lors du #CES2021, du #SXSW2021 et de la Foire de Hanovre, cf. Le Village Francophone Côte d'Azur Monaco se mobilise pour VivaTech du 16 au 18 juin

        Durant ces cinq jours, plus de 100 startups et entreprises innovantes qualifiées viendront présenter aux professionnels du secteur leur solutions innovantes : un véritable tremplin d’accélération sur plus de 30 territoires et 4 continents.

        Du 14 au 18 juin, l'ADN Innovation de la Côte d'Azur-Monaco sera à nouveau à l'honneur


        Sur la trentaine de startups azuréennes et monégasques du Village Francophone Côte d'Azur Monaco qui ont candidaté aux concours de solutions innovantes, vingt trois ont été présélectionnées pour participer aux différents concours de pitch de solutions innovantes du 14 au 18 juin ce qui laisse entrevoir de beaux résultats comme sur les concours des précédents événements : #CES2021, #SXSW2021 et de Foire de Hanovre


        Le programme détaillé des concours de solutions innovantes du 14 au 18 juin :


        Lundi 14 juin

        🕑 de 14h00 à 15h15 : Concours de pitch "Les meilleures solutions #SportTech", notre territoire sera représenté par :

        • Activiti, présentera Activiti Pro, la première plateforme numérique professionnelle dédiée à la santé par l'activité physique personnalisée
        • Bodyguard, lauréate des prix #TechForEntertainment lors du Southwest2021 et #TechForBusiness lors du #CES2021, présentera sa solution de détection des contenus haineux dans le monde sportif grâce à une technologie composée de plusieurs couches d'intelligence artificielle, solution récompensée
        • Fair Vision, présentera ses innovations numériques et photovoltaïques pour le suivi et l'analyse du sport en compétition

        🕔 de 17h00 à 18h15 : Concours de pitch "Les meilleures solutions TourismeTech", notre territoire sera représenté : 

        • Time’n joy, présentera sa solution pour promouvoir sa destination touristique à partir d'événements

        Mardi 15 juin


        🕑 de 14h00 à 15h15 : Concours de pitch "Les meilleures solutions #SmartBuilding", notre territoire sera représenté par :


        🕞 de 15h30 à 16h15 : Concours de pitch "Les meilleures solutions solutions #Santé #Bien-être", notre territoire sera représenté par :

        • Activiti, présentera Activiti Pro, la première plateforme numérique professionnelle dédiée à la santé par l'activité physique personnalisée
        • Bodyo, présentera ses stations intelligentes et autonomes de bilan santé et de téléconsultation
        • Coraliotech, présentera ses solutions de biotech bleue et coraux au service de la santé et du bien-être !
        • Highwind, présentera sa solution d'appels d'urgence médicaux pré-diagnostiqués par Intelligence Artificielle
        • Surgisafe, présentera son capteur chirurgical intelligent permettant de détecter à faible coût, en temps réel et sans apprentissage, la présence in vivo de tissus tumoraux.


        🕡 de 18h45 à 20h00 : Concours de pitch "Les meilleures solutions de Mobilité des biens et des personnes et #SmartMobility", notre territoire sera représenté par : :

        Mercredi 16 juin

        🕞 de 15h25 à 16h25 : Concours de pitch "Super finale des 15 meilleures solutions pour des villes et de la mobilité intelligentes (#SmartCity, #SmartBuilding, #SmartMobility, #SmartEnergy, #SmartWater & #Proptech)", notre territoire sera potentiellement représenté par les startups suivantes en fonction des résultats des pitchs intermédiaires :


        🕠 de 17h20 à 18h20 :  Concours de pitch "Les meilleures solutions en #IA", notre territoire sera représenté par :

        • Highwind, présentera sa solution d'appels d'urgence médicaux pré-diagnostiqués par Intelligence Artificielle
        • Nodeus solutions, présentera sa solution KoKoon qui révolutionne le secteur du maintien à domicile des personnes isolées en le rendant solidaire et intelligent

        🕠 de 19h15 à 20h15 :  Concours de pitch "Pitch Tech4GOOD : #FoodTech + #Tech4Society + #Tech4Envronment + #Bluetech", notre territoire sera représenté par :


        Jeudi 17 juin


        🕞 de 15h25 à 16h25 : Concours de pitch "Session de Pitch des 15 meilleures solutions pour les départements d'entreprise (#MarcomTech, #HR Tech, #management, #SecurityTech & #Tourism...)", notre territoire sera représenté par :


        🕔 de 17h05 à 17h50 : Concours de pitch "Session de Pitch : Les 10 meilleures solutions en matière de Blockchain", notre territoire sera représenté : 

        • HeHop, présentera la seule application en France couplée à la Blockchain, qui apporte la preuve de violences et prévient les agressions
        • IotaSphere, lauréate du prix #TechForIndustry sur la Foire de Hanovreprésentera sa solution de traçabilité dans l'industrie agroalimentaire grâce aux IoT et à la Blockchain
        • Krill.Io, présentera sa plateforme de création et de location de stratégies de trading pour tous


          Vendredi 18 juin


          🕞 de 15h25 à 16h25 : Concours de pitch "Session de Pitch des 15 meilleures solutions pour une santé plus intelligente (#Santé, #Loisir, #Sport, #Alimentation...)",  notre territoire sera potentiellement représenté par les startups suivantes en fonction des résultats des pitchs intermédiaires :

          • Activiti, présentera Activiti Pro, la première plateforme numérique professionnelle dédiée à la santé par l'activité physique personnalisée
          • Bodyguard, lauréate des prix #TechForEntertainment lors du Southwest2021 et #TechForBusiness lors du #CES2021, présentera sa solution de détection des contenus haineux dans le monde sportif grâce à une technologie composée de plusieurs couches d'intelligence artificielle, solution récompensée
          • Bodyo, présentera ses stations intelligentes et autonomes de bilan santé et de téléconsultation
          • Coraliotech, présentera ses solutions de biotech bleue et coraux au service de la santé et du bien-être !
          • Fair Vision, présentera ses innovations numériques et photovoltaïques pour le suivi et l'analyse du sport en compétition
          • Highwind, présentera sa solution d'appels d'urgence médicaux pré-diagnostiqués par Intelligence Artificielle
          • Surgisafe, présentera son capteur chirurgical intelligent permettant de détecter à faible coût, en temps réel et sans apprentissage, la présence in vivo de tissus tumoraux.

          🕡 de 18h45 à 20h00 : Remise Officielle des prix du Village Francophone CES, #HannoverMesse et #VivaTech, seront récompensés à minima

          L'agenda détaillé du 14 au 18 juin sur le site du Village Francophone : La grille de programme

          Pour suivre en direct tout le programme :

          Replays :

          Replay jour 5 - 18/6 :

          Replay jour 4 - 17/6 :

          Replay jour 3 - 16/6 :

          Replay jour 2 - 15/6 :

          Replay jour 1 - 14/6 :

          lundi 7 juin 2021

          Portrait de VIZUA : 3dverse, la plateforme Cloud Native et collaborative de prototypage de vos contenus et applications 3D

          Dans notre article, Félicitations à nos startups azuréennes et monégasques qui ont excellé au My Global Village de la foire de Hanovre, nous vous avons rapidement présenté les sept entreprises qui ont fait la fierté de notre territoire lors de ce grand rendez-vous international des technologies industrielles.  Cette semaine, nous présentons Vizua, déjà nominée au #SouthBySouthwest 2021, lauréate du concours « Les 10 meilleures solutions pour des usines technologiques et robotisées : IA, IoT & Blockchain ». Avec 3dverse, la startup propose une plateforme Cloud Native, collaborative, de prototypage d’applications et/ou de contenus 3D & Réalité mixte en 5G, applicable au domaine industriel.

          « L'avènement du contenu 3D »

          « Le contenu 3D sera de plus en plus prédominant à l'avenir ! » Une conviction qui résume la carrière de Sylvain Ordureau. Après avoir travaillé dans le domaine informatique (simulation 3D et CRM), cet entrepreneur passionné de biologie crée UsefulProgress.

          Au sein de l'Université Paris Descartes, la société développe des solutions d’imageries 3D pour la recherche biomédicale et l'investigation clinique. Avec des partenaires comme NVIDIA (carte GPU), la société acquiert une avance technologique en termes de puissance de calcul et de performance de son infrastructure et diversifie ses activités (géologie, archéologie, enseignement supérieur).

          « Le Cloud : un choix gagnant »

          En 2012, elle développe une solution en mode cloud d'archivage et de partage en temps réel d'imageries médicales. Une solution qui lui ouvre les portes du marché médical nord-américain. Concrètement, les scans sont instantanément accessibles à tous depuis un ordinateur ou un appareil mobile, ce qui élimine la gestion et le chargement fastidieux des CD-ROM ou l'impression de vues 2D qui perdent les informations de positionnement spatial.

          Avec Real-Scan Inc. - une seconde société basée à Seattle (USA) - Sylvain commercialise la solution. Dès 2013, le géant 3D Systems (80% du marché de l'impression 3D) prend 15% de participation dans la société.

          La révolution 5G, le coup d'accélérateur

          En 2018, retour en France. Vizua s'installe sur la Côte d'Azur. L’arrivée de la 5G va alors booster la plate-forme. Rapidité, ultra-connectivité, réactivité en temps réel, cette nouvelle technologie lui permet de changer d'échelle et de proposer des services à tout type de secteur d’activité.

          Prise sous l'aile de Huawei, la société est désignée pour lancer les applications 5G avec sa nouvelle plate-forme 3dverse à Monaco et intègre, en 2020, l'incubateur MonacoTech. Elle compte désormais des clients dans divers secteurs : BTP, médical, culture, mode ou retail.

          « Tous les domaines qui nécessitent d'accéder à de la donnée 3D, de la partager, de la visualiser et de la contrôler de manière sécurisée ».

          Une technologie révolutionnaire, 100% Française

          La plateforme baptisée 3dverse s'appuie sur le calcul déporté pour permettre le traitement d'images volumineuses sur des terminaux informatiques « ordinaires ».  

          « Nous n'utilisons pas de machines virtuelles pour chaque session utilisateur, ce qui apporte un gain économique et sécuritaire, une performance accrue et une forte réduction de la consommation énergétique. C'est une technologie révolutionnaire, 100% française et sans aucun concurrent. » 

           Le cloud s'occupe du calcul graphique à distance, la 5G optimise la latence et la bande passante, assurant un rafraîchissement d'images plus rapide et une résolution haute qualité. Grâce au riche ensemble d'outils et de services, la plateforme permet ainsi de réviser, de modifier et de partager facilement des données 3D.

          Le « YouTube et le Canva » du contenu 3D d’ici trois ans

          L'objectif affiché de Vizua : devenir un des leaders mondiaux dans la gestion et le partage collaboratif d’informations 3D, ainsi que dans la conception d’applications de réalité mixte. Pour cela, la startup mise sur une première levée de fonds de 3 à 5 M€ d'ici 2022.

          Pour l'heure, 3dverse permet d'ores et déjà de distribuer et de monétiser des contenus 3D HD en mode collaboratif via les technologies Cloud en streaming.

          « La plate-forme tourne comme un service Youtube + Zoom dédié aux contenus 3D interactifs », explique Sylvain.

          Pour fournir toujours plus de solutions “métiers” sur sa plateforme, la startup multiplie les POCs - notamment avec les Sapeurs-Pompiers ou le Centre Cardio-Thoracique de Monaco -  et se prépare à lancer un Joint Venture (JV) dans le BIM avec OTEIS, une des plus importantes sociétés de bureaux d’étude. Soit une JV par secteur d’activité pour capitaliser sur les outils métiers dans l’espace 3dverse.

          Propos recueillis par Baptiste Chefdeville

          mercredi 2 juin 2021

          Portrait d'Ezako: Upalgo, votre solution de détection d'anomalie automatisée

          Dans notre article, Félicitations à nos startups azuréennes et monégasques qui ont excellé au My Global Village de la foire de Hanovre, nous vous avons rapidement présenté les sept entreprises qui ont fait la fierté de notre territoire lors de ce grand rendez-vous international des technologies industrielles. 

          Cette semaine, nous vous présentons EZAKO, vainqueur du challenge #TechFor Industry « Les 10 meilleures solutions pour des usines résilientes, plus humaines et relocalisées ». Avec sa plateforme UPALGO, la startup propose aux Industriels une solution automatique de traitement des données issues de capteurs grâce au Deep Learning. Entretien avec Bora Kizil, son cofondateur.


          Bientôt 1 trillion de capteurs dans l’industrie

          De nos jours, une usine moderne peut générer jusqu'à 50 gigabits de données quotidiennement. Et d'ici 2025, le nombre de capteurs positionnés sur des machines va être multiplié par 4 pour atteindre 1 trillion. Pourtant, cette masse d'informations, pan essentiel du contrôle qualité de nombreux produits industriels, coûte encore très cher à traiter, surtout dans un contexte de pénurie de compétences.

          « Les data scientists passent la plus grande partie de leur temps à naviguer, essayer de comprendre, nettoyer et labelliser les données. Ces tâches préalables à l'analyse sont chronophages et n'apportent aucune valeur métier » précise Bora. 

          Upalgo : le pivot gagnant d’Ezako 

          En 2016, Bora Kizil et Julien Muller, deux experts de la donnée s'associent pour développer EZAKO - une société spécialisée dans les outils de recommandation grâce au Big Data. Ensemble, ils prennent le virage de l'IA. Après deux ans de R&D, ils lancent en 2018 un tout nouveau service : Upalgo, un outil de gestion des données de séries temporelles qui utilise l’IA pour détecter automatiquement des anomalies dans un flux de données. 

          Un pivot gagnant « nous avons effectué un transfert de technologie du CNES, avons été incubés par l’ESA BIC et sommes désormais en phase d'accélération au Village by CA PACA ». En l'espace de 3 ans la société est passée de 4 employés à 15 !


          Des fonctionnalités de data science dernière génération

          Concrètement, la solution permet aux industriels de tester des produits (ex: un moteur d'avion) avant leur mise sur le marché et/ou de prédire des événements importants (ex: usure de pièces) sur des produits existants. Pour ce faire, le logiciel se base sur l'Automative Machine Learning. 

          Une technologie de pointe qui s'adresse plutôt aux experts métiers ainsi qu’aux équipes de data analysts 

          « En combinant dans un workflow des technologies de type détection d’anomalies, de détection de pattern et de propagation de labels, Upalgo permet aux data analysts - sans forcément le support de Data Scientists - de naviguer facilement dans les données. Ils sont ainsi en mesure d'identifier et/ou rechercher des événements importants dans l’historique de données de l’entreprise et d’être alertés des risques d'apparitions futurs de ces événements. »

          De grands industriels déjà conquis

          La solution Saas a d'ores et déjà convaincu plusieurs groupes industriels français et européens. En 2020, elle a d'ailleurs signé un contrat avec le CNES « Upalgo travaillera sur la détection d’anomalies dans la télémétrie satellite par Machine Learning ». Et l'entreprise ne compte pas s'arrêter là.

          « Nous attachons énormément d’importance à la R&D. Notre but est d’automatiser à 100% la recherche des événements importants. Parallèlement, nous finalisons la mise en place d’une solution de détection d'outils en Edge, directement sur les hardwares. Objectif : faciliter l’alerte d’anomalies hors connexion. »

          Objectif 2021 : diversification & accélération

          L'entreprise compte bien accélérer : « Sur la détection d'anomalies dans les séries temporelles, très peu de concurrents existent dans le monde ». Si l'équipe se concentre aujourd'hui sur le secteur industriel, les cas d'applications sont nombreux. On citera notamment la publicité, la cybersécurité, la finance et également la santé. 

          Dans cette course à la croissance, la participation à des événements comme le Village Francophone est une étape incontournable. Lauréate dans deux catégories lors du Hannover Messe by Global Village, Bora se félicite du gain de visibilité.

          « Une forte augmentation du nombre de livres blancs téléchargés sur notre site et des followers en hausse sur nos réseaux sociaux»

          Qui dit aller plus vite, dit levée de fonds. Une étape qu'EZAKO pourrait bientôt franchir. A suivre ! 

          Propos recueillis par Baptiste Chefdeville

          jeudi 20 mai 2021

          Portrait de Firecell : la startup qui apporte la connectivité 5G aux acteurs de l'industrie

          Dans notre article, Félicitations à nos startups azuréennes et monégasques qui ont excellé au My Global Village de la foire de Hanovre, nous vous avons rapidement présenté les sept entreprises qui ont fait la fierté de notre territoire lors de ce grand rendez-vous international des technologies industrielles. 

          Cette semaine, nous vous proposons de découvrir Firecell, vainqueur du challenge #TechForIndustry « Les 10 meilleures solutions des usines technologiques et robotisées : IA, IoT et Blockchain », qui développe une solution de déploiement de réseaux privés 4G et 5G pour les acteurs de l'industrie. Échanges avec Olivier Dhotel, son cofondateur.


          Un startup studio comme socle


          Firecell est le fruit de l’association entre trois vétérans des Télécoms Claude Seyrat, Ulla Saari et Olivier Dhotel ayant pendant dix huit ans développé et commercialisé des logiciels et des services pour les opérateurs, les équipementiers et les fabricants de terminaux. Tout a commencé en 2018 lorsque Claude Seyrat et Ulla Saari créent la société Raisin.ai, Olivier Dhotel les rejoint en 2020 pour les aider à négocier un virage vers un modèle de startup studio.

          L’Open Innovation au cœur du modèle de Firecell


          C’est suite à la rencontre avec l’école d’ingénieurs Eurecom à l’origine de l'initiative OpenAirInterface, une plateforme ouverte Open Source pour établir la 5G de demain, que l’idée de Firecell a germé. Après 3 mois d’une étude de marché approfondie et de nombreux contacts avec des entreprises industrielles, l’équipe de Raisin.ai a acquis la conviction qu’il existait un besoin pour combler le fossé entre la plateforme OpenAirInterface et les besoins industriels concrets. Et qu’à l’instar de Red Hat, Mozilla ou Github, un modèle Telecom Open Source était possible. L’équipe de Raisin.ai a très rapidement gagné un gros contrat permettant la création de Firecell avec le support du startup studio Raisin.ai.

          « Une suite logicielle reposant sur un modèle Open Source différencié qui apporte transparence, flexibilité et sécurité à ceux qui l’adoptent »


          Firecell industrialise une suite logicielle qui permet aux industriels de déployer des réseaux privés 5G dédiés au marché de l’industrie 4.0. Parce que nos distributions logicielles sont basées sur la plateforme Open Source OpenAirInterface, nous sommes capables de développer des réseaux privés 5G simples et peu onéreux, de sorte que les industriels de toute taille peuvent déployer leur propre réseau privé aussi simplement qu’un réseau Wifi.

          L’innovation majeure de Firecell est celle d’un modèle open source différencié qui apporte transparence, flexibilité et sécurité à ceux qui l’adoptent. Elle permet une mise en concurrence saine des acteurs du marché et évite les oligopoles basés sur la propriété intellectuelle. Différenciée car une partie de l’innovation développée sera partagée avec la communauté, tandis que certaines innovations plus poussées restent propriétaires (ie. latence de 100ms au sein de l’OpenAirInterface et de 1ms pour les clients Firecell qui le souhaitent).

          La 5G à la portée des industriels


          Firecell apporte la connectivité en 5G sur les sites industriels. Cela signifie qu’une usine, un entrepôt, un port, un exploitant de mine, d’aéroport, de site sensible va pouvoir connecter les outils, les équipements, les véhicules, les robots, les pièces détachées ou les hommes avec une fiabilité et une rapidité équivalente à celle de câbles ethernet. Voici quelques exemples de cas d’usages: surveillance video par drone, monitoring de process de fabrication et de la qualité, suivi temps réel du mouvement de véhicules automatiques, de l'emplacement d’objets, d’outils, gestion de la sécurité des hommes dans des conditions extrêmes, etc.

          Une première apparition couronnée de succès


          Le challenge TechForIndustry du Village Francophone était la première apparition officielle de Firecell. Un premier concours couronné de succès encourageant pour l’équipe de Firecell qui s’est fixée de suivre un plan stratégique de trois volets afin de devenir le Red Hat de la 5G et déployer ses solutions dans toute l’Europe et aux Etats-Unis : 1) signer ses premiers contrats commerciaux 2) construire son équipe de R&D 3) compléter le financement de son activité via des projets R&D collaboratifs dans un premier temps, puis via une première levée de fonds fin 2021 afin de consolider les fonds propres.

          Engagé dans la constitution d’un consortium pour répondre au plan de relance sur la 5G mené par le gouvernement dans le but de renforcer la souveraineté nationale dans ce domaine, Firecell espère pouvoir annoncer rapidement le nom de son premier client.

          Propos recueillis par Baptiste Chefdeville

          mardi 11 mai 2021

          Portrait de FGWRS : la startup qui vous permet de recycler 80% de vos eaux grises

          Dans notre article, Félicitations à nos startups qui ont excellé au My Global Village de la foire de Hanovre, nous vous avons rapidement présenté les sept entreprises qui ont fait la fierté de notre territoire lors de ce grand rendez-vous international des technologies industrielles. 

          Cette semaine, nous vous proposons de découvrir FGWRS (Firmus Grey Water Recycling System), lauréat du challenge #TechForIndustry « Les 10 meilleures solutions pour des usines résilientes, plus humaines et relocalisées ». La startup développe une solution de recyclage des eaux grises. Échanges avec Pierre Magnes, son cofondateur et responsable développement.

          « Pour laver les sols, nous n’avons pas besoin que l’eau soit potable. »

          Et si demain vous vous douchiez avec vos eaux usées ? C’est le pari écologique que se sont lancés Pierre Magnes et Jean-Christophe Lasserre. En 2011, ils créent la société Firmus France spécialisée dans les technologies de traitement de l’eau. La vocation de FIRMUS : traiter, purifier, séparer, recycler l’eau et les effluents. Parmi les différentes solutions issues des secteurs d’activité dans lesquels intervient la société : un procédé unique de recyclage des Eaux Grises développé par Jean-Christophe Lasserre dans le cadre d’un programme de Recherche pour l’Agence Spatiale Européenne.

          Ces eaux grises, issues des douches, lavabos, lave-linge représentent 50% des eaux consommées dans une habitation. Une aberration pour Pierre Magnes ! En 2017, fort de son expérience au sein de Firmus France (plus d'1 M€ de CA en 2018 sur une clientèle B2B), il décide de créer FGWRS pour développer le savoir-faire spécifique sur le recyclage des eaux grises. Objectif : étendre ce recyclage au grand public.



          Le projet suscite très rapidement l’intérêt d’investisseurs monégasques et en quelques mois la société s’installe dans la Principauté. « Les choses avancent beaucoup plus vite dans un pays particulièrement sensibilisé à la protection de l’environnement », nous confie Pierre Magnes.

          « Nous pouvons recycler plus de 80% des eaux grises »


          La startup peut se targuer d’atteindre un taux de recyclage des eaux grises compris entre 75 et 85 %. « Notre innovation a 15 ans d’expérience et a été testée en conditions réelles depuis 2005 sur la station de Recherche Antarctique Franco-Italienne Concordia ». Derrière l’innovation, un procédé de purification par techniques membranaires permet d’obtenir une eau de qualité potable. 


          Pour l’heure, cette eau recyclée est encore soumise à de nombreuses législations et son utilisation est contrôlée selon les pays. Elle peut donc principalement servir à alimenter les chasses d’eau, le lavage des sols et du linge et les douches. « Nous espérons franchir les barrières législatives en France et à Monaco pour ouvrir la porte au développement du recyclage des eaux grises avec une technologie parfaitement maîtrisée. » 


          Mais la technologie va plus loin. En effet, FGWRS associe au recyclage des eaux grises la récupération de l’énergie qu’elles contiennent. « C’est un vrai procédé d’économie circulaire intégré, construit autour d’un procédé fiable et sécurisé. » La solution a d’ailleurs été primée par la Fondation de Bertrand Piccard : les 1000 solutions labellisées Solar Impulse.

          « Nous souhaitons transférer notre savoir-faire vers des sociétés partenaires qui permettront un développement cohérent dans les zones où le stress hydrique est marqué. »


          Accélérée au sein de MonacoTech la startup entend bien s’internationaliser : « Grâce à l’état monégasque et des acteurs comme MonacoTech, nous avons les moyens de déployer la technologie dans des pays où le stress hydrique est de plus en plus important. »


          Dans cette optique, FGWRS est d’ores et déjà à la recherche de partenaires industriels pour les différentes zones du monde identifiées. « C’est au travers de sociétés implantées localement que nous souhaitons transférer notre savoir-faire pour le développer localement »,


          Pour l’heure, la startup souhaite se développer « étapes par étapes » en gardant le savoir-faire à Monaco. En octobre prochain, elle présentera son dispositif sur le Pavillon Monégasque pour l’exposition universelle de Dubaï : un beau levier de visibilité après la Hannover Messe et le salon EVER de Monaco.

          FGWRS consciente de sa mission, continue d’œuvrer pour accélérer la prise de conscience de l’importance de la sauvegarde de la ressource Eau de la planète.

          Propos recueillis par Baptiste Chefdeville

          mercredi 5 mai 2021

          Portrait d'IoTaSphere : une solution de traçabilité dans l'industrie agroalimentaire grâce aux IoT et à la Blockchain

          Dans notre article, Félicitations à nos startups azuréennes et monégasques qui ont excellé au My Global Village de la foire de Hanovre, nous vous avons rapidement présenté les sept entreprises qui ont fait la fierté de notre territoire lors de ce grand rendez-vous des technologies industrielles du monde. 

          Cette semaine, nous vous proposons de découvrir IoTaSphere, lauréat du challenge « Les 13 meilleures solutions pour une supply chain innovante et durable ». La startup développe une solution de traçabilité dans l'industrie agroalimentaire grâce aux IoT (objets connectés) et à la Blockchain. Échanges avec David Jorge, son cofondateur. 




          "Nous souhaitons que nos enfants et les générations à venir puissent continuer à profiter de l’authenticité et de la richesse de notre terroir.” 


          En 2017, David Jorge et Pascal Durand, deux ingénieurs en informatique se lancent un défi :  permettre à chaque consommateur de connaître toutes les étapes du cycle de vie d’un produit alimentaire. A l’origine du projet, un double constat :  

          • “Les derniers scandales autour des produits transformés, ont rappelé la nécessité de pouvoir tracer précisément l’origine, la composition de tous les produits ainsi que les différentes étapes et procédés de fabrication. Mais pas seulement ! L’urgence climatique pose aussi la question de la composition des emballages et de l’empreinte carbone associée au cycle complet de vie du produit”  
          • Pourtant, “les labellisations existantes ne sont plus suffisantes car elles ne garantissent à aucun moment que le produit n’a pas été altéré, sans compter qu’elles n’offrent aucune transparence sur l’ensemble de la chaîne produit.” regrette David. 

          En mars 2020, après 3 ans de R&D, ces deux amoureux du terroir lancent IoTaLink : une plateforme de transparence agroalimentaire unique garantissant une traçabilité et une fiabilité optimale. Un projet qui a séduit de nombreux acteurs, notamment le Pôle SCS et Symag.

          Au cœur de la solution, une « chaîne logicielle » connectée qui réunit l’ensemble des acteurs autour du produit


          La solution prévoit qu’à toutes les étapes de fabrication d’un produit, chaque acteur soit amené à consigner dans la plateforme l’ensemble des opérations réalisées. Ces informations seront alors stockées dans un registre partagé, immuable et sécurisé : une Blockchain.  


          Du producteur au consommateur, chacun pourra alors accéder à un ensemble d’informations sur la vie du produit, au travers du QR Code, Code barre ou balise RFID présent sur le produit. “On pourra ainsi pleinement mettre en valeur nos producteurs et nos agriculteurs locaux” se félicite David.

          Et la solution ne s’arrête pas là ! Au-delà de la traçabilité, IoTaSphère propose à ses clients une solution temps réel, clé en main grâce à des services associés, notamment au travers de notre moteur de règles. Objectif : leur permettre de suivre en temps réel leurs produits et de veiller à optimiser leur appareil de production en fonction des besoins pour réduire les pertes et l’empreinte environnementale. 


          Le Village Francophone : un véritable tremplin pour valider le concept


          L’évènement de la Foire d’Hanovre était l’occasion de confronter notre offre à des professionnels aguerris dans le secteur de la supply chain.” La startup est en effet encore en phase de test et recherche son premier client. Next steps : trouver des fonds pour développer l’offre et percer en France et à l’international. "Plusieurs dossiers devraient se concrétiser prochainement” nous confie David.

           

          En parallèle, la startup entend renforcer son produit grâce à de nouveaux partenariats “Dès le départ nous nous sommes alliés avec Symag pour bénéficier de leur plateforme BlockSY multi et cross blockchain et aussi pour proposer une traçabilité jusqu’au niveau du ticket de caisse et du compte fidélité. Lors de la Hannover Messe, nous avons initié des échanges avec des acteurs de l’IA notamment autour de notre moteur d’analyse temps réel de la traçabilité”. 


          Propos recueillis par Baptiste Chefdeville

          Article recommandé

          Félicitations à nos startups azuréennes et monégasques qui ont brillé au Village Francophone de VivaTech

           Après le  CES 2021 , le  Southwest 2021  et la Foire de Hanovre  l'excellence de nos startups azuréennes et monégasques a été encore re...

          Articles les plus consultés (année écoulée)

          Nombre total de pages vues